REVUE DE PRESSE. Mardi 15 mars 2011

JPEG

Les Titres
Haaretz (Le pays)

La crainte d’une catastrophe nucléaire au Japon s’accentue
The Jerusalem Post

L’Arabie saoudite et les Emirats arabes unis envoient des forces au Bahreïn pour aider à combattre la contestation
Maariv (Le soir)

Japon : panique radioactive

Yediot aharonot
(Les dernières nouvelles)

Japon : cauchemar nucléaire

ISRAEL - PALESTINIENS

Un proche de Netanyahu : la construction est coordonnée avec les Etats-Unis et l’Autorité palestinienne / Yehonathan Liss & Yair Ettinger - Haaretz))

Une personnalité politique proche du Premier ministre Binyamin Netanyahu affirmait hier que la décision de construire 400 logements dans les blocs de colonies avait été prise avec l’accord tacite de l’Administration américaine et des Palestiniens, dans le cadre d’une « démarche réfléchie » destinée à éviter les représailles de colons suite à l’attentat meurtrier à Itamar. Selon cette personnalité, cette décision ne devrait pas porter préjudice à l’initiative diplomatique de Netanyahu, qu’il doit annoncer dans les prochaines semaines.

Toujours selon cette personnalité, la « condamnation américaine était mineure et coordonnée à l’avance. Eux aussi comprennent qu’il s’agit là d’une mesure modérée sur le plan politique. Netanyahu doit présenter sa nouvelle initiative diplomatique dans les semaines à venir, dès qu’il aura fini de l’élaborer ».

Yaakov Gutterman, maire de la ville de Modiin Illit où la moitié des nouveaux logements devraient être construits, soutenait hier que ces logements avaient déjà été approuvés il y a deux mois environ. « Des éléments politiques tentent de tirer profit d’un massacre barbare de juifs », a-t-il indiqué au journal Yated Neeman. Selon lui, il s’agit là de vieux plans d’urbanisme, datant de 2004 mais qui n’ont été approuvés qu’il y a plusieurs mois, en coordination avec le Premier ministre et après un long blocage. Dans ce nouveau quartier, la construction de 400 logements est prévue et non pas de 200 comme l’indiquait le communiqué du gouvernement, a précisé M. Gutterman.

Par ailleurs, Binyamin Netanyahu a réitéré hier son appel à Mahmud Abbas de condamner l’attentat à Itamar dans les médias palestiniens. Lors d’une réunion du groupe parlementaire du Likoud, Netanyahu a déclaré : « (Abou-Mazen) m’a téléphoné. Je lui ai dit, ‘il ne suffit pas que j’entende vos propos, il faut qu’ils soient entendus publiquement’ ».

DIPLOMATIE

Après une série d’affrontements, Merkel a invité Netanyahu pour une réconciliation / Barak Ravid – Haaretz

La chancelière allemande Angela Merkel a invité le Premier ministre Binyamin Netanyahu à une rencontre de réconciliation à Berlin, qui aura lieu la première semaine d’avril. Cette rencontre se produira après une série de tensions et de vives confrontations entre les deux dirigeants en raison du gel diplomatique avec les Palestiniens.

A. Merkel, qui est l’une des plus ferventes amies d’Israël et qui réitère à chaque occasion son engagement envers la sécurité d’Israël, a compris qu’au-delà des graves divergences de vues et de la méfiance qu’éveille Netanyahu, il fallait corriger la mauvaise impression laissée dernièrement. Il y a quelques jours, A. Merkel a adressé à Netanyahu une invitation. De hauts fonctionnaires israéliens estiment cependant que Mme Merkel aura avec le Premier ministre un entretien difficile et exigera de connaître les éléments de son nouveau plan diplomatique. Netanyahu se rendra vraisemblablement à Berlin le 6 avril prochain, dans le cadre d’un voyage de travail à l’étranger, le premier depuis cinq mois. Netanyahu pourrait également se rendre à Prague.

INTERIEUR

Cinq minutes pour Guilad Shalit / Adi Hashmonaï – Maariv

Aujourd’hui c’est le jour. Après trois semaines de campagne « en faveur de libération de Guilad Shalit », des centaines de milliers d’Israéliens interrompront à 11h00 toute activité pour une durée de cinq minutes. Le quotidien sera mis suspension, et les foules partiront dans les routes et aux carrefours à travers le pays où ils arrêteront la circulation et annonceront qu’ils demandent le retour du soldat kidnappé chez lui. « Lorsque j’ai lancé cette campagne, je ne m’attendais pas à une telle mobilisation », avouait hier Kobi Sidi, qui est à l’origine de cette opération.

Des centaines d’organismes, d’entreprises et notamment de mouvements populaires qui regroupent des élèves et des étudiants d’université de tout le pays, des maisons de retraite, des Moshavim, des Kibboutzim, des municipalités grandes comme petites, les secteurs ultra-orthodoxe, druze, techerkesse et bédouin ainsi que des députés de la Knesset : tous ont fait part de leur participation à cette mobilisation.

Pour la première fois : Ehud Olmert devrait être inculpé de corruption passive / Tova Tzimouki, Lital Dobrovitzki & Yaron Doron – Yediot Aharonot

Trois procès sont déjà engagés contre l’ancien Premier ministre Ehud Olmert, dans les affaires Talanski, RishonTours et le Centre des investissements. Il risque d’ailleurs deux autres inculpations, sous réserve d’audition, dans l’affaire des nominations politiques. Mais maintenant, pour la première fois, il devrait être inculpé de corruption passive, le plus grave chef d’accusation retenu contre lui à ce jour.

En effet, des actes d’accusation contre non moins de dix-huit perosnnes ont été rédigés par le parquet de Tel-Aviv dans les affaires Holyland, Hazera et les Industries du sel. Tous les concernés, dont Ehud Olmert, Dani Dankner, Yaakov Efrati, Ouri Lopolianski et Shoula Zaken, ont été convoqués à des auditons avant qu’une décision définitive ne soit prise à leur égard./.

Dernière modification, le 16/03/2011

haut de la page