Passation de pouvoirs de Bernard Kouchner à Michèle Alliot-Marie

La passation de pouvoirs de Bernard Kouchner à Michèle Alliot-Marie, accompagnés de MM Lellouche, Wauquiez et de Raincourt, a eu lieu mardi 16 novembre au Quai d’Orsay.

JPEG - 34.6 ko
Accueil de Mme Michèle Alliot-Marie, ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et européennes, par M. Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères et européennes sortant, en présence de M. Pierre Lellouche, secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes sortant (quai d’Orsay). © Ministère des Affaires étrangères et européennes/Frédéric de La Mure
JPEG - 32.1 ko
Accueil de Mme Michèle Alliot-Marie, ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et européennes, par M. Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères et européennes sortant (quai d’Orsay, vestibule d’honneur). © Ministère des Affaires étrangères et européennes/Frédéric de La Mure
JPEG - 44.2 ko
MM. Laurent Wauquiez, ministre des Affaires européennes, Pierre Lellouche, ministre délégué aux Affaires européennes sortant, Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères et européennes sortant, Henri de Raincourt, ministre de la Coopération, et Mme Michèle Alliot-Maire, ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et européennes (quai d’Orsay). © Ministère des Affaires étrangères et européennes/Frédéric de La Mure
JPEG - 31.8 ko
Prise de fonctions de Mme Michèle Alliot-Maire, ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et européennes : discours d’accueil de M. Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères et européennes sortant (quai d’Orsay, grande salle à manger). © Ministère des Affaires étrangères et européennes/Frédéric de La Mure

Lire l’allocution de Bernard Kouchner (16 novembre 2010)
"Derrière la politique étrangère de la France, il y a des hommes, des femmes, des responsables, des directeurs, le secrétaire général, qui font un travail admirable dans un contexte économique que je ne peux pas qualifier de facile. Nous avons fait des efforts comme tous les ministères en ont fait. Mais ici, cela affecte particulièrement notre représentation et la sécurité de nos établissements, dans un monde difficile. Cela n’est pas la moindre des raisons pour lesquelles j’ai retenu si longtemps Michèle Alliot-Marie. Le monde est difficile et il est souvent dangereux. Nous avons à affronter tout cela, à le changer, à le construire avec un message différent qui vient d’un pays attendu par tous les autres. Michèle, c’est un honneur pour moi que ce soit à toi de parler."

Lire l’allocution du ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, Michèle Alliot-Marie (16 novembre 2010)
"C’est pour nous un honneur, une responsabilité et un bonheur que de servir la France avec les hommes et les femmes du ministère des Affaires étrangères. Et je le dis très sincèrement, il est vrai que c’est par chacune et chacun d’entre vous que notre pays a une image positive dans le monde et, qui que vous soyez, du plus petit échelon de ce ministère au plus élevé, il est important que vous portiez en vous cette certitude que vous êtes la France dans chacune de vos actions. Vous êtes les soldats de cette France généreuse, ambitieuse et qui a vocation à porter des valeurs dans le monde entier."

Dernière modification, le 13/04/2011

haut de la page