Nouvelles mesures de confinement sur le territoire français à compter du 30 octobre 2020

Retrouvez l’ensemble des mesures en vigueur sur le site : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

PNG

1. Quelles sont les mesures mises en place par les autorités françaises à compter du 30 octobre 2020 ?

Le 28 octobre 2020, le président de la République a décidé de prendre des mesures pour réduire à leur plus strict minimum les contacts et déplacements sur l’ensemble du territoire en établissant un confinement du 30 octobre au 1er décembre minimum.

Les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et sur attestation uniquement pour :

  • Les déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle ou les universités (ou établissements d’enseignement supérieur) pour les étudiants ou les centres de formation pour adultes et les déplacements professionnels ne pouvant être différés
  • Les déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle, des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées (liste sur gouvernement.fr) et les livraisons à domicile ;
  • Les consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés et l’achat de médicaments ;
  • Les déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables et précaires ou la garde d’enfants ;
  • Les déplacements des personnes en situation de handicap et leur accompagnant ;
  • Les déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile, liés soit à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d’autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie ;
  • Les convocations judiciaires ou administratives et rendez-vous dans un service public ;
  • La participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.
  • Des attestations permanentes sont en ligne pour les déplacements domicile travail et pour amener les enfants à l’école. Pour les autres motifs les attestations individuelles seront à remplir à chaque déplacement.

Vous pouvez télécharger l’attestation en cliquant ici ou la générer et la présenter sur votre smartphone ou votre tablette en cliquant ici.

Cette attestation est valable pour des déplacements à l’intérieur du territoire français uniquement. En cas de voyage international vers la France, vous devez être munis lors de votre voyage de l’attestation de voyage : consultez notre article ici.

2. Peut-on toujours se rendre en France depuis l’étranger ?

Les frontières extérieures de l’Union européenne sont toujours fermées aux voyageurs en provenance de pays tiers (hors espace européen) dont Israël, à l’exception des voyageurs, notamment les Français et leur famille, figurant sur l’attestation de voyage établie par le ministère de l’Intérieur. Consultez notre article complet en cliquant ici.

Un ressortissant israélien n’appartenant à aucune des catégories listées sur l’attestation de voyage n’est donc pas autorisé à voyager en France.

Il est cependant demandé à tous les ressortissants français résidant habituellement à l’étranger d’éviter tout voyage vers la France, et de n’entreprendre un séjour en France que pour des motifs impérieux.

En cas de voyage en France, il conviendra de respecter à tout moment les mesures de confinement décrites au point 1 ci-dessus.

3. Les vols entre la France et Israël sont-ils maintenus ?

L’annulation ou le maintien d’un vol relèvent de la décision des compagnies aériennes qui assurent ces vols.

En raison des mesures en vigueur à la fois en Israël et en France, des perturbations du trafic aérien sont à prévoir. Pour toute information sur un vol en particulier, nous vous invitons à prendre directement contact avec votre compagnie aérienne.

Si vous devez voyager vers la France pour rejoindre votre résidence principale, conservez votre carte d’embarquement. Elle justifiera la nécessité de votre déplacement entre l’aéroport et votre domicile en cas de contrôle de police.

Dernière modification, le 30/10/2020

haut de la page