Lundi 15 septembre 2008

JPEG

Les Titres
Haaretz (Le pays)

Mazouz a ordonné l’ouverture d’une enquête contre une organisation prônant de se dérober au service militaire

The Jerusalem Post

Israël a obtenu l’accord américain pour l’achat de 1000 bombes pénétrantes

Maariv (Le soir)

La bataille pour le soutien du Shas
Yédiot Aharonot (Les dernières nouvelles)

La guerre du Shawarma

Intérieur

Shaoul Mofaz : je remporterai les primaires avec 43.7% des suffrages

L’un des deux candidats en tête de course à la présidence de Kadima, le ministre des Transports Shaoul Mofaz, a convoqué hier une conférence de presse dans laquelle il a déclaré que selon une étude réalisée par son conseiller stratégique américain, Arthur Finkelstein, il devrait sortir vainqueur des élections primaires avec tout juste 43.7% des suffrages. Il a également déclaré qu’après sa victoire, il envisage de former un gouvernement de coalition dont la composition sera similaire à celle du gouvernement actuel. Toujours selon M. Mofaz, il était tombé d’accord avec les responsables du parti séfarade-orthodoxe Shas sur un compromis concernant les allocations familiales qui permettrait la participation de ce parti à son gouvernement.

Selon le Haaretz, ces déclarations de Shaoul Mofaz interviennent à la lumière des sondages publiés dans les journaux de ce week-end, selon lesquels sa principale rivale, la ministre des Affaires étrangères Tzipi Livni, devrait sortir gagnante des primaires en le devançant d’un écart de 15-20%. En effet, l’étude d’Arthur Finkelstein aurait en effet révélé que la plupart des adhérents du parti n’ont pas de liens sentimentaux ou loyaux envers aucun des candidats et qu’en règle générale, il souhaiteraient éviter la tenue d’élections anticipées et soutiendraient le candidat le mieux disposé pour le faire. M. Mofaz tenterait donc de faire passer aux adhérents du parti un message selon lequel il serait mieux placer que Mme Livni pour former un nouveau gouvernement en évitant la tenue d’élections anticipées.

Le Yediot note que des responsables au sein du Shas avouent avoir eu des contacts avec M. Mofaz mais démentissent qu’un accord a été conclu avec lui.

Israël/Palestiniens

Les agresseurs d’Yitzhar ont été filmés, mais aucun d’entre eux n’a été arrêté

Le Haartez rapporte que la police a ouvert une enquête sur le déchaînement de violence qui s’est produit avant-hier dans le village palestinien d’Assira al-Kabliya, où des habitants de la colonie juive voisine d’Yitzhar ont violemment agressé des civils palestiniens et en ont blessé huit.

Le journal rappelle les détails de cette affaire : avant-hier matin, un Palestinien a pénétré dans le quartier de Shalhevet Yam, près d’Yitzhar, et a incendié un pré-construit non habité. Il a ensuite assené plusieurs coups de poignard à un enfant juif de 9 ans qui se trouvait seul dehors. En représailles à cette attaque, des dizaines de colons d’Yitzhar ont pris d’assaut le village d’Assira al-Kabliya, vers lequel l’agresseur palestinien s’était enfui. Ils ont jeté des pierres, agressé des personnes et cassé des biens. Certains ont même tiré des balles réelles. Huit palestiniens ont été blessés dans ces violences.

Selon le journal, certains des casseurs juifs ont été filmés et ces images ont été diffuées, mais aucun d’entre eux n’a été à ce jour arrêté. Pour leur part, les habitants du village palestinien n’ont pas porté plainte ni fait de déposition à la suite de ces événements. Le journal note que la police a demandé hier à l’ONG israélienne B’Tselem, qui avait filmé les accrochages à Assira al-Kabliya, de lui remettre les images afin de pouvoir arrêter les colons impliqués dans cette attaque.

Le Premier ministre Ehud Olmert a fermement condamné hier la violences à Assira al-Kabliya, déclarant qu’il est inacceptable que « dans l’Etat d’Israël il y ait eu des pogroms contre des habitants non-juifs ». Il a appelé la justice et la police à agir rapidement « afin de mettre fin à ce phénomène grave ». Le ministre de la Défense Ehud Barak s’est joint au Premier ministre en appelant les forces de l’ordre à se montrer plus actives face aux colons qui transgressent la loi en Cisjordanie.

Olmert : la notion du « Grand Israël » a perdu toute pertinence

Hier, lors de la réunion hebdomadaire du conseil de ministres, le Premier ministre Ehud Olmert, bientôt démissionnaire, a exposé l’essentiel de son credo politique, qu’il n’a finalement pas pu réaliser, écrit le Haaretz. « La notion du grand Israël n’est plus valable. Elle n’existe plus. Ceux qui emploient ce terme se font des illusions », a déclaré le Premier ministre.

M. Olmert s’est prononcé lors du premier débat au conseil de ministres consacré au projet de loi proposé par le vice Premier ministre Haïm Ramon et intitulé « évacuation-compensation ». Ce projet de loi prévoit de mettre en place un dispositif qui versera des indemnités à des colons habitant à l’est de la barrière de séparation en échange de leur bonne volonté à quitter leurs maisons pour se réinstaller en Israël.

Selon les données présentées par H. Ramon, environ 62.000 colons vivent à l’est de la barrière dont 18% (11.000) sont désormais prêts à déménager dans Israël en échange d’indemnités. Selon son projet, l’Etat versera 1.1 millions de NIS à chaque famille qui sera d’accord pour évacuer, avec une prime de 15% à 25% pour les familles souhaitant s’installer dans le Néguev ou en Galilée. Le coût du projet est de 2.5 milliards de NIS. Ce plan n’a pas été voté hier par le gouvernement, mais le vice Premier ministre a annoncé qu’il le soumettrait à l’approbation du nouveau gouvernement qui sera formé après les primaires au Kadima.

Le journal note qu’au cours de la réunion d’hier, les ministres Tzipi Livni et Shaoul Mofaz, candidats favoris à la tête de Kadima, se sont prononcés contre le projet de Haïm Ramon. Selon Mme Livni, il est trop tôt pour aborder la question de l’évacuation car cela pourrait compromette les positions israéliennes dans le cadre des négociations avec les Palestiniens sur les frontières permanentes. M. Mofaz quant à lui a soutenu que la promotion de ce projet avant la signature d’un accord permanent ne ferait que renforcer les revendications palestiniennes envers Israël. Les deux autres candidats à la tête de Kadima, les ministres Avi Dichter et Meïr Shitrit, ont exprimé eux aussi leurs objections à ce projet.

Après une longue interruption : une roquette Qassam tombe sur Sdérot

Le Yediot rapporte qu’après de longues semaines de calme, une roquette Qassam s’est abattue sur une zone non habitée de Sdérot, mettant le feu dans un champ d’arbustes. Trois personnes ont été prises de panique.

Suite à ce tir, poursuit le journal, le ministre de la Défense Ehud Barak a ordonné la fermeture de tous les points de passage reliant Israël à la bande de Gaza pour une durée indéterminée. Aujourd’hui, les forces de sécurité devraient réexaminer la décision de fermer les points de passage en fonction des évolutions sur le terrain.

Toujours selon le Yediot, les forces de sécurité estiment que ce tir ne constitue pas une tentative de mettre un terme à la trêve. Toutefois, écrit le journal, il est à noter que jeudi dernier, pour la première fois depuis plusieurs semaines, une charge explosive a été actionnée à proximité de soldats de Tsahal qui patrouillaient le long de la grille frontalière séparant la bande de Gaza et Israël. Il n’y a pas eu de blessé, mais la grille a été endommagée.

Régional

Le Pentagone aurait approuvé la vente à Israël de 1000 bombes pénétrantes

Le ministre américain de la Défense a approuvé la vente à Israël de 1000 bombes pénétrantes de type GBU-39, fabriquées par la société Boeing et considérées comme les plus modernes au monde, rapporte le Maariv. Ces bombes sont capables de pénétrer une couche de béton armé de 90 centimètres d’épaisseur de manière très précise (un périmètre de 3 mètres). Le journal note toutefois qu’avant d’être entérinée, cette vente doit encore être approuvée par le Congrès américain.

Selon une source militaire israélienne citée par le journal, la combinaison de ces bombes avec les futurs avions de chasse de Tsahal, les F-35, devraient renforcer de façon considérable les capacités de l’armée de l’air israélienne./.

Dernière modification, le 15/09/2008

haut de la page