Israël – Territoires palestiniens – Non-renouvellement de la Présence internationale temporaire à Hébron

JPEG

Au point de presse de ce jour, la porte-parole a fait la déclaration et répondu aux questions suivantes :

1 – Israël – Territoires palestiniens – Non-renouvellement de la Présence internationale temporaire à Hébron (28 janvier 2019)

Israël a annoncé que la Présence internationale temporaire à Hébron (TIPH) ne serait pas renouvelée. Mise en place en 1997 dans le cadre de la résolution 904 du Conseil de sécurité des Nations unies (1994) et des accords d’Oslo II (1995), cette mission d’observation civile a joué un rôle important pour veiller au respect de ces accords ainsi que du droit international humanitaire et du droit international des droits de l’Homme. Sa présence dans la ville a contribué à prévenir les incidents entre les habitants palestiniens et les colons.

Cette décision risque d’accentuer les tensions sur le terrain dans un contexte sécuritaire déjà précaire à Hébron, et alors que se poursuit la politique de colonisation israélienne dans la ville comme dans le reste de la Cisjordanie et à Jérusalem. La France regrette cette décision et appelle Israël à la réexaminer.

Elle invite les deux parties à s’inscrire dans la relance d’un processus politique crédible visant à mettre en œuvre la solution des deux États, seule à même d’assurer une solution juste et durable au conflit conforme aux aspirations des deux peuples.

La France rend hommage aux hommes et aux femmes qui ont servi pendant vingt-deux ans dans la TIPH, dans des conditions souvent difficiles. Deux d’entre eux ont perdu la vie dans l’accomplissement de leur mission.

Dernière modification, le 05/02/2019

haut de la page