FRANCE. Condamnation de l’assassinat d’Itamar

La France a fermement condamné l’assassinat de cinq membres de la famille Fogel vendredi 11 mars à Itamar. Quatre d’entre eux avaient la nationalité française.

Le ministre des affaires étrangères, Alain Juppé, a immédiatement adressé ses condoléances aux proches des victimes ainsi qu’aux autorités israéliennes. Parmi les victimes de cet acte barbare se trouvent trois enfants, dont un bébé, a précisé le ministre dans son communiqué.

La France était représentée par le Consul général de France à Jérusalem, Frédéric Desagneaux, à l’enterrement qui s’est déroulé dimanche.

L’ambassadeur de France en Israël, Christophe Bigot s’est rendu lundi 14 mars auprès de la famille Ben Yishaï, les parents de Ruth Fogel, à qui il a tenu à présenter ses sincères condoléances, en son nom et au nom du gouvernement et du peuple français.

« La barbarie et à la violence d’un acte aussi abject dépassent l’entendement, et je m’identifie profondément à votre souffrance en tant que père et grand-père qui a perdu ce qui est le plus précieux pour lui », a dit l’ambassadeur à cette occasion au rabbin Ben Yishaï, avant d’ajouter : « Le malheur qui frappe votre famille et l’épreuve terrible que vous traversez ont suscité beaucoup d’émotion en France. »

Dernière modification, le 05/11/2012

haut de la page