Déclaration du porte-parole adjoint du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (Paris, le 29 janvier 2018)

Pologne

Q – Quelle est votre réaction après le vote d’une loi en Pologne punissant l’emploi du terme « camps de la mort polonais » pour qualifier les camps d’extermination installés par les nazis dans ce pays durant la Seconde Guerre mondiale ?

R – La France rappelle son attachement à la mémoire de la Shoah, à sa préservation, à sa transmission et à son respect partout dans le monde. Elle est active au niveau national et international sur ces questions, notamment au sein de l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste. Elle demeure attentive à toute forme d’instrumentalisation à des fins politiques de cette mémoire.

Dernière modification, le 29/01/2018

haut de la page