Déclaration de la porte-parole du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (Paris, le 19 octobre 2017)

Israël - Territoires palestiniens

La France condamne les décisions récentes des autorités israéliennes qui visent à permettre la construction de plusieurs milliers de logements (3000 au 18 octobre) dans des colonies en Cisjordanie, y compris pour la première fois depuis 2002 au coeur d’Hébron. La poursuite ininterrompue de la politique de colonisation, confirmée par ces nouveaux projets, ne fait qu’attiser les tensions sur le terrain et compromet les perspectives d’une paix juste et durable fondée sur la solution des deux Etats. A cet égard, les travaux en cours à Givat Hamatos et les annonces de nouveaux projets dans le secteur E1 sont particulièrement préoccupants.

La colonisation, comme l’a rappelé la résolution 2334 du Conseil de sécurité des Nations Unies, est illégale au regard du droit international. La poursuite de la colonisation a atteint un niveau sans précédent depuis le début de l’année : l’avancement de projets de colonisation a triplé entre 2016 et 2017. Cela envoie un signal très négatif qui ne peut que nuire à la confiance nécessaire entre les parties, comme l’a rappelé le président de la République en juillet dernier.

La France appelle les autorités israéliennes à revenir sur cette décision et à respecter leurs obligations internationales.

Dernière modification, le 19/10/2017

haut de la page