Coronavirus - Covid-19 : Informations pratiques

Dernière mise à jour : jeudi 2 avril à 14h00]

Le Consulat général de France à Tel Aviv est fermé au public pour une durée indéterminée. Il reste toutefois en mesure de remplir ses missions d’urgence : inscription au registre des Français établis hors de France par voie dématérialisée, délivrance de laissez-passer et passeport d’urgence en cas de perte de votre passeport et assistance aux Français en difficulté. Le Consulat reste joignable par mail et par téléphone.

Pour votre sécurité, il est vivement recommandé aux Français résidant en Israël de s’inscrire au registre des Français établis hors de France et de veiller à actualiser vos informations personnelles (adresse, email, numéro de téléphone).

L’OMS a qualifié, le 11 mars, l’épidémie de coronavirus Covid-19 apparue à Wuhan fin décembre 2019 de « pandémie ». A ce jour, plus de 900,000 cas ont été confirmés en Chine et dans le monde, y compris dans l’Union européenne et la France, et plus de 6 000 cas ont été confirmés en Israël (voir liste des pays concernés et bilan sur le site du Centre européen de prévention et contrôle des maladies).

Pour empêcher le virus de se propager, il est impératif de suivre les recommandations des autorités sanitaires locales. Le ministère de la Santé israélien, déconseille aux ressortissants français résidant en Israël, y compris ceux ayant également la nationalité israélienne, d’effectuer tout voyage à l’étranger non impératif.

Depuis le 1er avril 2020, tous les voyageurs en provenance de l’étranger sont mis en quarantaine dans des centres désignés à cet effet.

Les autorités israéliennes ayant récemment pris des mesures de confinement (voir plus bas la section Communiqués des autorités israéliennes), les voyageurs français sont invités à reporter tout déplacement non impératif en Israël. La police fait respecter les règles de confinement.

Les Français de passage présents en Israël et dans les Territoires palestiniens doivent interrompre immédiatement leur séjour et regagner la France, en contactant leur compagnie aérienne ou leur agence de voyage.

1. Fermeture depuis le 17 mars des frontières à l’entrée de l’Union européenne et retour en France

Les frontières à l’entrée de l’Union européenne et de l’espace Schengen sont fermées depuis le 17 pour une durée de 30 jours.

Les Français et les étrangers titulaires d’un titre de séjour français qui sont actuellement à l’étranger sont autorisés à rentrer en France.

Afin de faciliter votre embarquement, veuillez trouver la circulaire du Premier ministre du 18 mars 2020 relative aux décisions prises pour lutter contre la diffusion du Covid-19 en matière de contrôle aux frontières en version anglaise :

PDF - 30.5 ko
(PDF - 30.5 ko)

Voici l’original en version française :

PDF - 124.6 ko
(PDF - 124.6 ko)

Si vous êtes en déplacement en Israël :

Vous devez interrompre immédiatement votre séjour et repartir dans les plus brefs délais en France en réservant un vol commercial sur l’une des compagnies assurant encore des vols vers l’Europe.

L’état des vols au départ de l’aéroport de l’aéroport Ben Gurion peut être consulté ici.

Si vous êtes en Israël pour une durée de plus de 3 mois à un an :

Si vous êtes étudiant, volontaire ou en mission professionnelle pour une durée de plus de trois mois, vous êtes invité à prendre l’attache de votre université, organisme d’accueil ou entreprise sur les modalités de la continuation de votre séjour.

Si votre séjour ne peut être poursuivi, vous êtes invité à repartir en France dans les plus brefs délais, tant que des vols avec transit sur l’Europe sont assurés.

Si votre séjour peut être poursuivi, les visas de type A1 à A5 et B1 ayant expiré après le 12 mars sont automatiquement étendus jusqu’au 30 juin. 

L’état des vols au départ de l’aéroport de l’aéroport Ben Gurion peut être consulté ici.

Si vous êtes résident en Israël et disposez d’une Teoudat Zeout ou d’un passeport israélien :

Nous appelons votre attention sur les difficultés que vous pourriez avoir à revenir en Israël (annulations des vols et obligation de confinement de 14 jours). Depuis le 1er avril, le confinement s’effectue dans un établissement désigné par l’Etat.

Si vous êtes résident en Israël et ne disposez pas de Teoudat Zeout ou passeport israélien :

Nous appelons votre attention sur les difficultés que vous pourriez rencontrer pour revenir en Israël et notamment la nécessité de vous voir délivrer une autorisation spéciale de l’Ambassade d’Israël du pays dans lequel vous vous trouverez ainsi que l’obligation de respecter une quarantaine de 14 jours à votre retour en Israël dans un établissement désigné par les autorités .

2. Mesures de restrictions à l’entrée sur le territoire israélien

Les autorités israéliennes ont instauré des mesures de restriction d’accès au territoire :

1. Les Français qui ne disposent pas d’un passeport israélien ou d’une carte d’identité israélienne (Teoudat Zeout) se voient refuser l’accès au territoire israélien, ainsi qu’aux Territoires palestiniens. En conséquence, ces voyageurs doivent reporter leurs déplacements.

2. Si vous êtes résident en Israël et disposez d’une Teoudat Zeout ou d’un passeport israélien : nous appelons votre attention sur les difficultés que vous aurez à revenir en Israël (annulations des vols et obligation de confinement de 14 jours dans un centre désigné par l’État). Pour toute information concernant les mesures de confinement, consulter le site du Ministère de la Santé israélien.

3. Les Français résidant en Israël de manière permanente sans être titulaires de la nationalité israélienne, ni d’une Teoudat Zeout, sont susceptibles de pouvoir revenir en Israël au cas par cas et selon les modalités indiquées par l’Ambassade d’Israël en France. Ils sont également soumis à un confinement obligatoire pour une durée de 14 jours dans un établissement désigné par l’Etat.

4. Par ailleurs, le Ministère de l’Intérieur israélien interdit toute sortie du territoire israélien vers la Jordanie et l’Egypte.

3. Liaisons aériennes avec la France

Compte tenu de la crise sanitaire mondiale, la plupart des compagnies aériennes ont annulé leurs vols internationaux. Il n’a plus de vols directs vers la France et extrêmement peu de vols vers l’Europe.

Aussi, il est demandé impérativement aux Français de passage d’interrompre immédiatement leur séjour pour repartir en France en réservant un vol commercial sur l’une des compagnies assurant encore des vols directs vers l’Europe.

L’état des vols au départ de l’aéroport de l’aéroport Ben Gurion peut être consulté ici

4. Conseils aux voyageurs

Nos compatriotes sont invités à consulter la rubrique des Conseils aux voyageurs mise en ligne sur le site France Diplomatie, qui est actualisée en permanence sur la base des recommandations de santé publique émises par le ministère des solidarités et de la santé.

Nous rappelons aux Français de passage qu’il est conseillé de s’inscrire sur le portail Ariane qui leur permet d’être alertés.

Les Français de passage, encore présents en Israël et dans les Territoires palestiniens, doivent interrompre immédiatement leur séjour et regagner la France, en contactant leur compagnie aérienne ou leur agence de voyage.

5. Conduite à tenir en cas de symptômes de type coronavirus

En cas de symptômes (fièvre de plus de 38 °C, toux, problèmes respiratoires), contactez le numéro d’urgence 101.

Ne vous rendez pas dans un hôpital ou chez un médecin. Les services d’urgence du Magen David Adom (101) se rendront à votre domicile où ils vous prendront en charge dans un premier temps.

Retrouvez plus d’informations sur le Coronavirus – Covid 19 (symptômes, modes de contamination, consignes de prévention...) sur Info Coronavirus COVID-19 et Santé publique France.

6 . Pour en savoir plus

Tenez-vous informé de la situation en consultant les pages de l’ambassade de France en Israël et du Consulat général de France à Tel-Aviv

Retrouvez plus d’informations sur le Coronavirus – Covid 19 (symptômes, modes de contamination, consignes de prévention...) sur Santé publique France et Info Coronavirus COVID-19.

Suivez les recommandations des autorités locales israéliennes :

• L’ambassade d’Israël en France : https://embassies.gov.il/paris
• Le ministère de la Santé israélien : https://govextra.gov.il/ministry-of-health/corona/corona-virus-en/
• Par téléphone : *5400 et 08-6241010 (ouverte entre 8h00 et 21h00)
• Un numéro d’appel en français est également mis à disposition : +972-3-5684690 (Taper 5 pour le français et ensuite 8 pour le coronavirus. Il faudra saisir le n° d’identité suivi d’un # et confirmer en appuyant sur le 1. Il est possible de saisir le n° du passeport français sans les 2 lettres suivi d’un #).
• Par mail : call.habriut@moh.health.gov.il

7. Communiqués des autorités israéliennes

Dernières mesures annoncées le 01/04/2020 :

- Port obligatoire du masque dans l’espace public
- Mise en quarantaine de tout voyageur y compris Israélien revenant de l’étranger dans un hôtel
- Restrictions des entrées et sorties de la ville de Bnei Brak

Ces mesures s’ajoutent aux directives entrées en vigueur le 25 mars 2020 qui interdisent de quitter son domicile sauf cas suivants :
• sortir pour une courte durée à une distance n’excédant pas 100 mètres du domicile
• se rendre sur un lieu de travail autorisé conformément aux ordonnances
• s’approvisionner en vivres, médicaments et produits essentiels et pour recevoir des services essentiels
• traitement médical, don du sang
•apporter des soins médicaux à une tierce personne, ou venir en aide à une personne handicapée ou en détresse.
• recevoir un service social
• procédures juridiques
• manifester
• se rendre à la Knesset
• prier en plein air, assister à des obsèques, un mariage ou une circoncision, et pour se rendre au Mikvé (pour les femmes, à condition de coordonner au préalable leur arrivée)
• accompagner un mineur dans une institution pédagogique pour les enfants de parents exerçant des professions essentielles, et dans des institutions spécialisées.
• transférer un mineur de parents séparés au domicile de l’ex-conjoint ; ou si le parent qui en a la charge doit sortir pour exercer une fonction essentielle, alors que personne ne peut s’en occuper à son domicile.

Une distance d’au moins 2 mètres entre les individus dans l’espace public ou sur les lieux de travail doit être respectée.

Les personnes de plus de 60 ans, et plus particulièrement les personnes âgées et à risque, doivent rester à leur domicile.

Les transports en commun sont réduits à 25 % de leur activité et les transports en taxi ne sont autorisés qu’avec un seul passager, ou avec un accompagnateur pour raison médicale, qui prendront place sur le siège arrière avec fenêtres ouvertes. 2 personnes au plus pourront prendre place dans des voitures privées lors de trajets à des fins essentielles. Le transport d’employés sur les lieux de travail est autorisé.

L’employeur doit mesurer la température à l’entrée du lieu de travail. L’entrée sera interdite à toute personne présentant une température de plus de 38°.

Sont autorisées : les livraisons de plats cuisinés, de journaux, et de tous les services essentiels pour l’entretien de la maison, d’équipements électroménagers, d’articles et services de communication, ainsi que d’accessoires médicaux. Les ventes par internet sont autorisées pour tous les produits. Les livraisons devront être déposées sur le palier, à l’extérieur du domicile.

Les commerces d’alimentation pour consommation à l’extérieur de leurs murs, les services de livraison uniquement, les pharmacies, les instituts d’optique ou les magasins proposant essentiellement des produits de toilette, doivent respecter la règle d’une distance de 2 mètres entre les individus, et empêcher la promiscuité entre les personnes de manière à ce que 4 personnes au maximum attendent à chaque caisse ouverte dans le magasin.

La violation de ces interdictions constitue un délit pouvant entraîner l’imposition d’une amende.

Mesures de confinement annoncées par le ministère israélien de la Santé le 17/03/2020 :

1. Interdiction de se rendre dans les parcs, au bord de mer, sur les aires de jeux, les piscines, les bibliothèques, les musées, les réserves naturelles et les parcs, ou tout autre espace public, à l’exception des sorties avec les enfants uniquement dans le cadre familial ou avec des animaux domestiques (de manière isolée).
2. Aucun atelier ne sera organisé, pas même avec un nombre limité de participants, y compris les cours de gym ou les activités en salles de sport. Ces directives s’appliquent également aux ateliers organisés dans un cadre institutionnel ou privé.
3. Il est recommandé de n’entretenir de lien social que par l’intermédiaire de moyens de communications et d’éviter les réunions de familles ou entre amis, en dehors des personnes qui habitent sous le même toit.
4. Directives pour la population à risque - Les personnes âgées et celles de tout âge présentant des maladies chroniques, des pathologies comme l’asthme, des maladies auto immunes, des maladies cardiaques et du système circulatoire, du diabète, des maladies affectant le système immunitaire, et les malades atteints de pathologies malignes fragilisant le système immunitaire doivent autant que faire se peut ne pas sortir de chez eux et ne pas recevoir d’invités, à l’exception des services essentiels. Ils devront faire appel à des amis ou à de proches qui leurs apporteront leur approvisionnement à domicile.
5. Moyens permettant de réduire les sorties hors du domicile : a). Télétravail, visioconférences et audioconférences ; b) Chaque employeur devra faire en sorte qu’une distance de 2 mètres soit respectée entre chaque employé et s’assurer du respect des règles d’hygiène pour les individus et leur environnement ; c) Take-away : uniquement déposés sur le pas de la porte ; d) Soins dentaires : il est recommandé de reporter tous les soins et de n’y avoir recours qu’en cas de nécessité et d’urgence.
6. Lors des sorties à l’extérieur du domicile (dans les cas spécifiés à l’article 1), il faudra réduire le plus possible les contacts avec autrui et préserver une distance de 2 mètres entre les personnes.
7. Recours au système de santé :
a) En cas de problème médical, il est recommandé autant que possible de privilégier les services à distance et de ne pas se rendre au dispensaire, conformément aux directives des caisses de maladie diffusées sur Internet et dans les médias.
b) Dès le début de la période de bouclage, il est recommandé de mettre en place les moyens de communication avec votre dispensaire. Vérifiez par Internet ou par l’intermédiaire de proches quelles sont les directives de votre dispensaire, au cas où auriez besoin d’un service médical (il convient de s’assurer que vous sachiez comment prendre contact avec votre caisse de maladie et suivre ses directives).
c) Si vous avez l’impression de tomber malade, d’avoir de la fièvre et de présenter ou non des symptômes respiratoires, mettez-vous en confinement et évitez tout contact avec vos proches. Prenez votre température deux fois par jour. En cas d’inquiétude, prenez contact avec votre médecin traitant ou bien contactez le centre d’appel de la caisse de maladie à laquelle vous êtes affilié.
d) En cas de fièvre, le patient sera placé en confinement jusqu’à deux jours après que la fièvre tombe. Les autres membres de la famille ne seront placés en confinement qu’en cas de coronavirus avéré.

Autres conseils :
- Eviter tout contact physique, y compris accolades et poignées de mains.
- Ne pas ouvrir les portes en touchant la poignée de vos mains.
- Se laver les mains fréquemment.
- Aération maximale de la maison.
- Désinfection des poignées et des portes.
- Éviter d’embrasser les Mezouzot et autres objets de cultes.
- Eviter de fumer des cigarettes, des cigarettes électroniques ou le narguilé, c’est une bonne occasion d’arrêter de fumer !
- Éviter de manger dans le même plat ; éviter de donner à manger de la bouche à la bouche.
- Lorsque vous restez à la maison, adoptez une alimentation saine et ayez une activité physique (directives distinctes).

Quel comportement adopter au travail ?
a) Conserver une distance d’au moins deux mètres entre les employés sur tous les sites où ils se trouvent.
b) Prendre sa température avant de se rendre au travail. En cas de température ou de symptômes de maladie respiratoire, il est interdit de se rendre sur son lieu de travail et il faut se placer en confinement à son domicile. Il est recommandé de noter sa température matin et soir.
c) Se laver les mains à l’arrivée et en quittant son lieu de travail, ainsi qu’une fois au moins toutes les trois heures.
d) S’efforcer de ne toucher ni le nez ni la bouche, et se laver les mains immédiatement après.
e) Distribuer fréquemment à tous les employés des mouchoirs en papier / du papier toilette.
f) Respecter les règles de comportement mentionnées ci-dessus.

Dernière modification, le 03/04/2020

haut de la page